La guerre pour les talents webrtc

Dans le petit monde du logiciel innovant (Bay Area Fever), les financements ne sont pas difficile à trouver. Il y a beaucoup d’argent autour, BEAUCOUP! Autour de 23% de tout les financements aux USA (47+ milliards) venaient, l’année dernière, de compagnies de SF.

La valeur n’est pas tant associé au capital, mais aux compétences des gens qui vont récupérer ce capital et  faire en sorte que la valeur financière originale soit multipliée. Le capital n’a de valeur que le jour où vous le récupérez, les compétences de l’équipe ont une valeur pour le futur de la compagnie.

L’ingénieur et le chercheur en moi se sent comme à la maison. Si vous faites une différence, vous n’êtes pas un simple employé qui fait son boulot et récupère son salaire, vous êtes quelqu’un qui prends un financement d’un demi million et le transforme en quelque chose qui vaut 20+ millions.

Les chefs intelligents savent ça très bien. Le talent est la clé de la crédibilité, de l’execution et de l’évaluation. Ce n’est pas une surprise que la course aux talents dans la vallée soit devenue une guerre. (ici, ici, ici ). Cela est bon et sain. Les clauses de non concurrence sont par ailleurs illégales en Californie, pour protéger les talents, qui seraient prives d’opportunités. Le temps où Apple et ses concurrents se mettaient d’accord pour ne pas se « piquer » les talents les uns les autres est révolu.

Dans un post précédent, j’ai pointé du doigt certains produits et/ou individus dans l’écosystème webrtc que j’estimais etre exceptionnels. Ca ne surprendra aucun lecteur que l’un des ingénieurs les plus en vu, le numéro un des chercheurs webrtc, hors google et mozilla, Philippe Hancke, ait sauté le pas et ai rejoint Tokbox.

Je voudrais bien croire qu’il a eu peur quand je lui ai dit que nous, à Citrix, allions contester sa suprématie de chercheur en 2016, et qu en reaction il s’est associé avec le numéro 2, je pense que la raison est toute autre. Tokbox a, aujourd’hui, le WebRTC PaaS le plus mature, avec une visibilité totale et en temps réel sur tout ce qui se passe, le genre de visibilité qui permettra à un ingénieur remarquable de faire la différence, ce qui est important pour lui et donc fait rentrer de l’argent, ce qui est important pour Tokbox.

Dans tous les cas, dans la guerre qui se déroule à S.F., illustrée par example au travers de la guerre du sponsoring (je te sponsorise ton event si tu ne laisse pas l autre parler) entre twilio et tokbox pour les événements webrtc en 2015, Tokbox a définitivement gagné cette bataille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.